Tomber sous le charme de Port-Cros, dans le Var

Les côtes varoises comptent de nombreuses destinations qui font rêver familles, couples d’amoureux ou groupes d’amis. On se presse volontiers vers des villes comme Bormes-les-Mimosas, classée « station de tourisme », ou des stations balnéaires comme Fréjus, Toulon ou Hyères ; on se laisse également séduire par les îles du Levant ou de Port-Cros… En plus des décors paradisiaques qu’elle offre, l’île de Port-Cros, entre autres, s’apprécie pour sa proximité avec les autres destinations sur la Côte d’Azur varoise, étant située à 14 kilomètres de Porquerolles ou à 6.4 kilomètres de l’île du Levant, par exemple.

La Presqu’île de Giens et son emplacement

Le séjour en camping Port-Cros est une occasion rêvée pour découvrir non seulement les décors naturels préservés de toute la Presqu’île de Giens, mais aussi d’apprécier les charmes du cœur de la ville de Hyères, lequel se trouve à dix minutes en voiture. On peut également rejoindre facilement la péninsule varoise depuis Marseille, à une heure de route. A l’arrivée, on profite d’un grand bol d’air marin, si frais et si pur, d’un espace naturel unique, propice pour un séjour ressourçant.

Une île d’antan aujourd’hui reliée au continent par deux tombolos

Les deux cordons littoraux en question se sont formés par l’accumulation de galets ou de sable, et relient aujourd’hui Giens à la cité médiévale qu’est Hyères. Les dunes font partie des paysages qui sautent aux yeux sur les tombolos, lesquels enserrent l’étang des Pesquiers et le salin… De l’eau salée, du vent et du soleil, il n’en faut pas plus pour produire trente mille tonnes de sel par an.

A la découverte des Salins

Le séjour en camping Port-Cros est également l’occasion de mieux connaître ces écosystèmes si rares et si fragiles, qui sont en même temps des espaces naturels privilégiés où l’on a la chance d’observer les flamants roses, l’avocette élégante ou encore l’échasse blanche.Les habitants ont pour habitude de s’offrir une promenade ressourçante, la plupart du temps en empruntant l’emblématique route du sel, à pied ou à vélo – et les visiteurs sont nombreux à se prêter au jeu. On se presse également pour visiter les petits ports traditionnels de la presqu’île, alors que les plus téméraires ne résistent certainement pas à l’envie de pratiquer des sports de glisse sur le tombolo ouest, qu’il s’agisse de kitesurf ou de surf notamment – ces activités sont d’autant plus attrayantes que la mer est venteuse tout au long de l’année.

Escapade en bateau en direction des îles d’Or

Les visiteurs se retrouvent tous à la Tour Fondue pour quinze minutes de traversée vers les îles de Porquerolles, de Port-Cros et du Levant. La visite de cet archipel paradisiaque se fait uniquement à vélo ou à pied. Dans ce recoin, on tombe notamment sous le charme de Porquerolles qui propose notamment cinquante-quatre kilomètres de sentiers à travers maquis et terres agricoles ou encire sentier littoral ; l’île offre en outre plusieurs plages envoûtantes, séduit par la beauté de son eau cristalline à travers laquelle on peut admirer une faune et une flore sous-marines d’une grande diversité. Port-Cros n’est pas en reste, proposant entre autres un sentier botanique enchanteur et la maison du parc… sans oublier l’île du Levant où se tiennent régulièrement concerts et exposition.